Forum rpg basé sur un univers fantastique et contemporain original.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anéa Hawk
Magicien - Intervenant du bureau - Modérateur.
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 27


MessageSujet: [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé   Mer 19 Mai - 3:42

- La situation du topique dans le temps : Le sujet se situe début mars, en début de soirée, vers 9 heures.
- La Météo : 10°C à Paris. Venteux et couvert.
- Langue principale du Rp : Le français.



Spoiler:
 

Le Père Lachaise. Enfin.
Après 1h de bouchons, j’y arrivai enfin. Après avoir un peu tournée en rond, je trouvai également la morgue.
Il s’agissait d’une morgue tout ce qu’il y avait de banale, mais elle était dans une rue sombre, ce qui rendait l’endroit assez glauque.
Avant d’entrer, je mis un « masque », c'est-à-dire que mon visage prit l’expression que je souhaitais. En l’occurrence, ici, celle du chagrin.
Puis je me rendis à l’accueil.

« Bonjour. Je suis mademoiselle Bérit. Je viens afin d’identifier quelqu’un. Mon fiancé. On m’a dit que le Dr Mercier s’en occupait, et que je devais m’adresser à lui. Pouvez-vous m’indiquer où je pourrai le trouver. Merci »

Agrémenté d’une petite larme, l’effet fut immédiat. La secrétaire me prit en pitié et traita ma demande aussitôt.
En même temps, j’étais la seul dans la salle d’attente, donc je ne sais pas si la secrétaire avait beaucoup de travail.

Pendant qu’elle cherchait à contacter le Dr, j’observais l’aspect des lieux.
Les bâtiments étaient assez vieux. Et il régnait une odeur assez étrange, comme un peu du formol.

« Mademoiselle Bérit ? Le Dr va vous recevoir. Il est dans la 2ème salle à gauche. »

Je suivis ses indications pour arriver dans une grande salle toute blanche, mais pas trop éclairée…
Revenir en haut Aller en bas
Pnj

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé   Mer 19 Mai - 4:43

Nom du personnage intervenant : Alexander Mercier
Lien vers la fiche du pnj : ici
.
Spoiler:
 

La journée ou plutôt la nuit d’Alexander n’avait pas trop mal commencée. Cela avait même été un début de nuit plutôt calme dans la mesure où, contrairement à la vieille, il n’avait reçut aucun cadavre dont la vue ou les blessures l’avait affolé, au point de contacter le bureau comme il l’avait fait peu de temps avant d’aller se coucher.

Il avait su en se levant qu’il avait bien fait, puisqu’on lui envoyait quelqu’un ce qui l’avait en partie soulagé (il n’avait aucune envie de les faire se déplacer pour rien la première foi qu’il faisait appel à eux).

Le soulagement n’avait néanmoins été que de courte durée, et Alexander était passablement nerveux depuis qu’il savait qu’un membre du bureau se déplacerait et qu’il allait devoir « l’accueillir ». Nouveau voir novice dans ce « milieu », il ne savait en effet pas trop à quoi ou à quel genre de personne il aurait à faire, ce qui contribuait à le rendre nerveux, mais il avait également peur de commettre une boulette et d’être par exemple entendu par l’un de ses collègues au moment où il ne fallait pas.

Assuré par un message laissé sur son portable que l’intervenant viendrait plutôt au début de sa nuit de travail, il s’était par ailleurs arrangé pour faire un peu de paperasse, ce qui ne lui faisait pas de mal vu que cette dernière semblait avoir la faculté de s’accumuler toujours plus vite que l’on arrivait à s’en débarrasser.

Il était donc assis à son bureau en train de remplir différents papiers administratifs lorsque la jeune femme de l’accueil l’appela pour lui signaler que « Mlle Berit arrivait pour l’identification de son fiancé ».

*On y est*.

Il recapuchonna alors son stylo, le rangea dans la poche de sa blouse où il était à sa place, tira machinalement sur celle-ci, un peu comme s’il avait voulu en défaire quelques plis sans l’aide d’un fer à repasser, puis sorti de son bureau en essayant de se donner tant bien que mal une contenance.

Il était à peine rendu dans la pièce où l’on « rangeait » les corps, pièce qui était située à gauche de son bureau dans lequel on pouvait passer directement sans ressortir du couloir, que celle qu’il pensait être mademoiselle Berit entra dans la pièce.

Ne sachant trop quoi dire ou quoi faire, il resta un instant silencieux à regarder la jeune femme qui venait d'entrer. Il la trouva très jeune ou du moins plus jeune qu’il ne l’aurait pensé, elle semblait également de taille moyenne et plutôt menue, si bien que son apparence l’étonna un peu, bien qu’en y réfléchissant vu qu’il n’avait jamais vraiment pensé avoir à faire à un gros malabar tatoué, il n’y avait pas vraiment de quoi faire l’étonné non plus. *Tu t’égards* pensa-t-il en se raclant un peu la gorge avant de tendre une main vers la jeune femme, sans vraiment se rapprocher néanmoins, et sans tendre non plus le bras trop rapidement (de peur de l’effrayer et surtout d’en subir les éventuelles conséquences, vu qu’il était à peu près certain qu’elle était au courant pour sa « transformation »).

- Mademoiselle, la salua-t-il également verbalement.

- Les… le corps est par là, si vous voulez bien me suivre, dit-il ensuite en regardant furtivement dans le couloir pour voir si personne ne s’apprêtait à les surprendre.

Il n’y avait pas à aller bien loin, et quelques pas l’amenèrent près du tiroir dans lequel reposait l’une des victimes de la nuit dernière.

- Vous avez bien été envoyée par la personne de la société que j’ai contacté hier soir ? demanda-t-il ensuite en se disant qu’il commettait peut-être une erreur en ne vérifiant pas avant s’il s’agissait bien d’elle.

Il fut par ailleurs ensuite assez content de lui et de sa phrase. Il avait certes prononcé le mot « société », mais on lui avait dit que cela ne posait pas de problème en raison notamment de la banalité de ce mot. Il était déjà persuadé que c'était elle (elle avait agit comme il l'avait suggéré et il était certain de n'attendre aucune Madame ou Mademoiselle Berit pour une identification), mais ne voulait pas qu'on lui reproche quoi que ce fut et préférait de loin se montrer trop prudent plutôt que pas assez.
Revenir en haut Aller en bas
Anéa Hawk
Magicien - Intervenant du bureau - Modérateur.
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 27


MessageSujet: Re: [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé   Jeu 20 Mai - 3:33

Le comportement de ce jeune vampire me faisait rire. Il ne paraissait vraiment pas sur de lui. Entre le fait qu’il n’était vampire que depuis peu de temps, et le fait qu’il n’a jamais dût avoir affaire à la Société, le choix était dur.
Il allât directement au fait. Et me demanda si je faisais partie de la Société d’une manière à peine voilée.
Un débutant.

« Vous devriez faire attention, et être un peu plus prudent. Et parler de Nous moins facilement. Mais je vous pardonne. Vous avez des circonstances atténuantes. Pour info, vous reconnaitrez un des nôtres à cette bague. »


Joignant le geste à la parole, elle lui montrât sa chevalière avec les armoires de la Société.

Le jeune médecin l’amena devant les cadavres. Ils étaient méconnaissables. On pouvait difficilement imaginer qu’il s’agissait d’être humain avant.
Je préférai regarder les corps sans autres indication dans un premier temps, afin de ne pas être influencée. On m'a toujours conseillé de me fier à mes intuition.

« Je dois dire que c’est impressionnant. Je n’avais jamais vu ce genre de blessures. »

J’examinai en détail les corps. Je n’avais pas beaucoup d’expérience en ce domaine, mais j’essayais de mémoriser un maximum d’information et de détail, pour mon rapport à Hamilton.
On distinguait quelques traces de dents, mais elles étaient énormes. Et je n'avais jamais vue un loup-garou faire ça.

Et l’odeur. Même l’odeur du cadavre était bizarre.

« Alors, quels sont vos remarques. Et d’où viens cette odeur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Pnj

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé   Jeu 20 Mai - 10:44

Anéa a écrit:
Vous devriez faire attention, et être un peu plus prudent.

Alexander se contenta de se passer une main dans les cheveux en l’entendant dire. Il savait pour la prudence, il savait aussi qu’il n’était pas toujours au point, mais il s’efforçait réellement à faire du mieux qu’il pouvait.

Il la regarda ensuite avec un peu d’étonnement quand elle lui dit « qu’elle lui pardonnait », ce que n’atténua pas la mention des circonstances atténuantes. L’espace d’un instant, il eut l’impression d’avoir à faire à un juge et il se demanda par ailleurs ce qu’elle aurait fait sans ses "circonstances", puis jugea qu’il valait peut-être mieux ne pas y penser, même s’il savait de part sa « famille » que les membres du bureau se contentait généralement de réparer les boulettes, quitte à envoyer la facture après, et rien de plus -sauf si un membre de leur communauté dépassait délibérément certaines limites au sujet desquelles il ne savait en revanche pas grand-chose.

Il regarda ensuite un instant la bague qu’elle lui montrait. *Plutôt archaïque* songea-t-il ensuite malgré lui, avant de la regarder comme s’il avait craint l’espace d’un instant qu’elle ne puisse lire ses pensées.

- J’en prends bonne note, lui dit-il ensuite en esquissant un léger sourire un brin mal à l'aise.

Il se rapprocha ensuite des « tiroirs » et en ouvrit deux afin de permettre à la jeune magicienne d’observer les corps.

Bien qu’il fût à présent difficile de s’en rendre compte, la première victime était un jeune homme de presque 30 ans, un chercheur et professeur à la Sorbonne. C’était lui dont l’amie avait produit un curieux témoignage peu après l’agression. L’autre était une femme, d’une quarantaine d’années, une dénommée Louisa Martin qui s’occupait du standard et du courrier dans une agence immobilière.

Anéa a écrit:
Je dois dire que c’est impressionnant. Je n’avais jamais vu ce genre de blessures.

Alexander qui s’était saisit des documents qui allaient avec le corps et les regardait d’un œil distrait, histoire de se donner une contenance ou de ne pas avoir l’air de bailler aux corneilles ne fut pas très rassurer par cette phrase, mais tâcha de ne pas trop le laisser paraître.

- Moi non plus, avoua-t-il ensuite en relevant le nez de ses feuilles.

Il lui « présenta » ensuite les victimes en lui disant ce qu’il savait d’elle – c’est-à-dire quelle était leur âge, leur nom et leur profession.

- Autant que l’on sache par ailleurs, ils n’ont pas grand-chose en commun et ne se connaissait pas.

Anéa a écrit:
Alors, quelles sont vos remarques. Et d’où vient cette odeur ?

- Et bien, j’ai… euh.

Après ce début de réponse peu prometteur, Alexander lui fit comprendre à coup de signe qui allait dans son bureau, ce qu’il fit rapidement avant de revenir avec du papier, qu’il avait mit jusque là dans un tiroir fermé à clef de son bureau.

- J’ai commencé à faire mon job hier soir, même si…enfin ça ne servira probablement pas à la police, alors j’ai tout mis sur papier et rien sur ordinateur.

*Elle s’en fou, viens-en au fait* *Et essaye d’être pertinent, mince !*

- Les choses intéressantes… reprit-il ensuite. Oui, j’ai retrouvé un peu du sang sur la première victime (il parlait alors de la femme) qui n’a pas pu lui appartenir comme si les agresseurs se seraient battus. Elle ne s’est pas débattu et je pense qu’on l’a d’abord mordu ou frappé par l’arrière entre la nuque et l’épaule gauche, ce qui a du la faire tomber et par terre et dans l’inconscience, ce que confirmerait l’hématome situé sur son arcane sourcilière droite.
Les morsures se situent essentiellement sur le visage, le coup et au niveau de l’abdomen. Elle n’a que très peu de griffures.
Elle a du mourir très rapidement d’une hémorragie suite à ses blessures, l’une des grosses artères du coup ayant été endommagée.
Cela a du se produire approximativement entre 18 et 21 heures.

- L’homme a plus souffert
, poursuivit-il ensuite. Il semble qu’il soit tombé sur le dos et ait pu se débattre, ce qui explique par exemple le plus grand nombre de griffures et de morsures plus superficielles au niveau des avants bras notamment.
Je ne vais pas vous les énumérer, par contre j’ai pu déduire de certaines mesures, qu’ils y avaient plusieurs agresseurs. Au moins deux, probablement trois.


Il avait en effet mesuré la forme des morsures et remarqué que certaines étaient plus petites que d’autres. Un tel travail était malheureusement infaisable sur la première victime, parce que les morsures étaient difficilement distinguables les unes des autres car trop concentrées aux mêmes endroits.

- C’est aussi en m’intéressant à la taille des morsures, que je me suis rendu compte que… que je devais peut-être vous appeler.

Il resta ensuite un instant sans rien dire, ses notes toujours dans les mains et le regard au niveau de ses chaussures. Il ne savait plus trop quoi dire à moins de la noyer sous un flot de détails supplémentaires peu plaisants et attendait donc sa réaction.
Lorsqu'il avait appelé la société, on lui avait vaguement parlé de "maquiller les plaies". En tant que légiste, lui-même ne pourrait rien faire (rien qui ne soit pas repérable du moins) et il avait dans l'idée que son statut de magicienne ne lui serait pas inutile dans cette histoire, bien qu'il n'osa pas le lui suggérer de peur que sa remarque semble déplacée.
Revenir en haut Aller en bas
Anéa Hawk
Magicien - Intervenant du bureau - Modérateur.
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 27


MessageSujet: Re: [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé   Ven 21 Mai - 2:35

Les hésitations du jeune médecin étaient touchantes. On voyait qu’il n’était pas habitué à avoir un cas bizarre.
Je lui mis donc une main sur l’épaule pour le réconforter.

« Allons, calmez-vous et respirez. Je ne suis pas ici pour vous juger, mais pour obtenir des renseignements. »

Lorsque le médecin me dit tous ce qu’il avait remarque, je me remis à examiner les cadavres avec ces nouvelles informations.

« Le sang que vous avez trouvez, l’avez-vous analysé. Appartient-il à l’une des races connues ?
Ces morsures sont vraiment étranges. Elles sont très grandes. Actuellement, les Loups-garous font ce
Genre de morsures, mais celles-ci sont beaucoup trop grande. A moins qu’un dinosaure soit en ville, je ne connais pas d’animaux pouvant faire ce genre de morsure. Et surtout avec de telles griffes.

Il va falloir que j’en réfère à mon supérieur. On va devoir faire des recherches dans notre base de donné et espérer trouver quelque chose. »


Il va falloir que je me trouve un coin tranquille pour faire mon rapport à Hamilton.
Mais avant, finissons-en avec ces cadavres.

« Il va falloir maquiller ces corps. Malheureusement, je ne maitrise pas cette magie. A moins que vous aillez une autre idée, je vais appeler un magicien que je connais, dont la spécialité est de maquiller ce genre de traces.
Je peux faire autre chose pour vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Pnj

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé   Ven 21 Mai - 23:50

Anéa a écrit:
Le sang que vous avez trouvez, l’avez-vous analysé. Appartient-il à l’une des races connues ?

- J’ai fait un prélèvement, mais ce n’est pas moi qui les analyses et je n’ai pas voulu le confier au labo pour le cas où… Alexander marqua un léger temps d’arrêt, avant de continuer en se souvenant qu’elle avait librement prononcé les mots loups-garous. Au cas où il pourrait révéler aux analystes la nature particulière des agresseurs.

- Je sais que vous avez vos propres analystes néanmoins alors je peux vous les confier.

Il écouta ensuite le reste des réflexions de la jeune femme sans rien dire : cela ne faisait plus partie de son domaine de compétence. Il ne connaissait par ailleurs les loups-garous que de nom et n’en avait lui-même jamais rencontré (à sa connaissance) pas plus qu’il n’avait été confronté à l’un d’entre eux sous leur forme lupine.

A ces yeux néanmoins, la forme des morsures (en ce qui concernait celles que l’on pouvait identifier) était certes trop grande pour être qualifier de morsure de chiens ou même de simple loups et ne correspondait pas non plus en raison de leur forme à une morsure d’ours ou de fauve.

Anéa a écrit:
Il va falloir que j’en réfère à mon supérieur. On va devoir faire des recherches dans notre base de donné et espérer trouver quelque chose.

Alexander acquiesça d’un signe de tête. Cela lui semblait bien pour autant qu’il puisse en juger.

Il l’écouta ensuite parler de métamorphose et de la venue d’un autre magicien.

- Je ne peux rien faire pour toucher aux morsures, rien qui ne pourrait se voir en tout cas, dit-il ensuite.

Anéa a écrit:
Je peux faire autre chose pour vous ?

- Pas que je sache, répondit-il alors, avec un léger sourire. Mais vous pouvez utiliser mon bureau pour appeler le magicien si vous le souhaitez, personne ne viendra vous y déranger. Pas sans passer par ici avant en tout cas.


Edit : Suite du sujet ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Morgue] Enquête à haut risque - [Pv Anéa] Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infiltration à haut risque [Roy Harper]
» Qu'est ce que le risque ? [ PV Wakamatsu Kosuke ][ Terminé]
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes parallèles rpg  :: Jeu : Réalité Alpha.5 :: La planète Terre - Dimension du réel :: La surface de la Terre :: L'Eurasie :: La France :: Paris-
Sauter vers: