Forum rpg basé sur un univers fantastique et contemporain original.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La société des magiciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: La société des magiciens   Lun 24 Mai - 2:39

    La société des magiciens

Inspiration foraine, victorienne et chevaleresque.


Bien que les magiciens n’aient pas totalement « coupé » les ponts avec la dimension principale de la Terre, leurs contacts avec celle-ci se firent de plus en plus épisodiques et de moins en moins fréquents au fil du temps si bien qu’ils ont peu à peu développer une société à part, différente de celles que l’on trouve sur Terre aussi bien économiquement ou socialement que culturellement parlant.


    L’organisation politique des magiciens

Un débat politique peu marqué.


Depuis leur début ou presque, la société des magiciens fonctionnent grâce à une assemblée décisionnaire, à une administration forte et un corps de magistrats aux pouvoirs importants, sensés être capables de faire le lien ou la balance entre les deux.

Démocratique l’organisation des magiciens ? Oui et non. Elle l’est dans la mesure où l’assemblée est ouverte à tous les magiciens de 18 ans et plus n’ayant pas subit de blâme ou de condamnation ces 10 dernières années.

Elle ne l’est pas en revanche quand on sait qu’il n’y a pas d’élection, ni de partis politiques et que la plupart des magiciens ne se sentent pas réellement concernés par ce genre de considération.

Quand une nouvelle « loi » est adoptée par l’assemblée, la décision est généralement prise dans un cercle, une coterie ou par un groupe d’ami qui vont ensuite présenter leur projet à l’assemblée.

Un débat peut alors s’ouvrir à l’occasion, parfois parmi tous les magiciens, parfois seulement parmi leur élite, puis si le conseil des magistrats ne cherchent pas à s’y opposer la loi est votée -ou pas.

Dans tous les cas néanmoins, le débat ne concerne jamais un programme ou une vision politique en générale (ceux-ci n’existant pas réellement chez eux), mais ne concerne que le point abordé par la nouvelle règle.


    Les coteries et les cercles

Le pendant des clientèles romaines ?


Indépendamment de leur organisation politique « officielle », certains magiciens se regroupent aussi en coterie ou en cercles, ces derniers étant des « groupes d’amis » qui partagent les mêmes idées et s’entraident à l’occasion entre deux rencontres mondaines.

Contrairement aux coteries qui ont parfois une existence très éphémère ou n’ont pas grand-chose de plus qu’un simple groupe d’amis et ne jouent que rarement un véritable rôle dans la vie politique et sociale des magiciens, les cercles, plus prestigieux et plus fermés s’apparentent au contraire parfois à de véritables réseaux d’influence semblables aux clientèles des patriciens romains.

Ces cercles sont par ailleurs souvent ancien et il n’est pas rare que l’appartenance à l’un d’entre eux se « transmettent » de génération en génération. Certains d’entre eux sont par ailleurs « connus » pour regrouper un nombre important (toute chose égale par ailleurs) de magiciens riches ou puissants.

Actuellement néanmoins, à cause du côté très fermé de certains de ces cercles, de la tendance sectaire de certains d’entre eux ou plus récemment encore à cause des rumeurs liées aux enfants de Féru, tout le monde ne regarde pas ou plus ces cercles d’un bon œil.

Ajoutons enfin que si ces cercles sont importants pour certains magiciens et connus de l’ensemble de leur population, ils ne régissent pas entièrement la vie sociale de ces derniers, de même que tous les magiciens n’appartiennent pas à l’un d’entre eux.

En dehors de ces cercles de magiciens riches et puissants par ailleurs, d’autres cercles ont tendance à se développer le plus souvent autour de personnes exerçant une même profession.


    Le triple contrôle des magistrats, de l’administration et de la brigade.

Ou les garde-fous du monde magique.


Bien que l’organisation du monde magique se base en grande partie sur la responsabilisation des individus et sur leur indépendance, un certain nombre de « garde-fou » ont été mis en place afin de réguler et de discipliner plus facilement tout ce petit monde.

Une partie de ces contrôles se font de manière préventive par l’intermédiaire des lois et de l’administration à laquelle par exemple un magicien se doit de déclarer ses passages d’un monde à l’autre, toutes nouvelles découvertes magiques (nouveaux sorts…) ou toutes créations d’objets aux propriétés magiques.

Une partie de ces contrôles s’effectue également par l’intermédiaire des magistrats et notamment des « censeurs » qui ont cumule à la foi le rôle des censeurs et des préteurs romains et s’occupent essentiellement de la « police des mœurs » ou des petites affaires magiques et sont ainsi habilités à interdire un certain nombre de comportement ou de pratique et à distribuer des blâmes pour mauvaise conduite.

Il existe enfin une brigade qui est chargées à la foi d’enquêter sur les affaires criminelles (vol, meurtre et atteintes aux personnes) et d’intervenir en cas d’altercation violente entre magiciens.


    Les magistrats et la justice

Parce que les magiciens aussi en ont besoin.


On peut diviser les magistrats en juge, en censeur et en arbitre.

Les premiers doivent se prononcer dans le cadre d’affaire criminelle une foi que les coupables ont été retrouvé par les membres de la brigade.

Les deuxièmes effectuent une sorte de « police des mœurs » en distribuant des blâmes aux sorciers dont le comportement pose problème sans qu’il ait commit de crime pour autant.

Les troisièmes enfin s’occupent de trancher ou d’arbitrer les litiges entre particuliers.


    Les tenues vestimentaires des magiciens.

Parlons chiffons.


Leur tenu vestimentaire sont bien différentes des tenues habituelles que l’on rencontre sur Terre.

La robe longue dans un style « médiévalisant » est ainsi ce que l’on rencontre majoritairement sur le dos des femmes dans la dimension de la magie et ce plus encore depuis qu’ils ont rencontré les magiciens d’Orka sur laquelle de telle robe sont parfois le propre du magicien et en porte même le nom.

En fonction de l’origine des magiciennes, on peut néanmoins trouver dans leur style vestimentaire une influence victorienne (parmi les classes plus aisées et une partie des coquettes de la capitale notamment, certaines portent des toilettes rappelant celle que portaient les femmes sur Terre dans les années 1880-1890) ou orientale (parmi les femmes ayant des origines indiennes par exemple, mais pas seulement, certaines magiciennes portent occasionnellement ou quotidiennement des saris et parfois aussi des caftans).

Même si ce type de vêtement a généralement leur préférence, toutes les femmes ne portent pas toujours ce genre de toilette pour autant. Souvent en raison des exigences de leur métier, certaines préfèrent ainsi les pantalons aux robes plus gênantes.
On peut par ailleurs également voir une trace de l’influence des « gens du voyage » dans les tenus vestimentaires de certains magiciens.


Les hommes magiciens de leur côté portent le plus souvent un pantalon (et ce malgré le fait que sur Orka les hommes aussi aient l’habitude de porter la « robe des magiciens ») assortie à une ou plusieurs tuniques leur arrivant généralement au dessus du genou ou à mi-cuisse et d’une chemise.

Ceci n’est que la mode dominante néanmoins, de même que la forme et la coupe des chemises ou des tuniques peuvent varier d’un endroit à l’autre.


Notons enfin que si leur tenu sont différentes des nôtres, ils n’éprouvent pas forcement de difficultés à s’habiller de façon à se fondre d’avantage dans le paysage quand ils se rendent sur Terre (contrairement aux sorcier d’Harry Potter par exemple), même s’ils arrivent que certains ne fassent pas d’effort et peuvent passer pour des originaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
 
La société des magiciens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» De la société Orc
» Role de la diversité et des Minorités dans une Société
» La société générale égare 15 tonnes d'or
» " Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains mais les relations qui existent entre eux " Si vous l'dites...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes parallèles rpg  :: Avant de jouer :: Les différents types de personnage :: Magiciens-
Sauter vers: