Forum rpg basé sur un univers fantastique et contemporain original.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Organisation des loups-garous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: Organisation des loups-garous   Mer 17 Mar - 1:56

--- -- Bref aperçu du fonctionnement de la meute


Note : Ceci est essentiellement valable pour les loups-garous de type A.2, les autres s’organisent autrement ou ne sont pas organisés du tout.


Le chef de meute : Le chef de la meute porte le nom de chef de meute. Les autres doivent lui obéir peu importe les différents qui peuvent l’opposer à lui.
C’est lui qui prend toutes les « grandes » décisions, bien que la plupart des chefs de meute prennent conseil auprès des plus éminents membres de sa meute.

Le territoire de la meute : Comme les vampires et ce même si le chef de meute exerce un pouvoir personnel sur les membres de sa meute, les loups-garous ont un territoire, souvent une ville et ses alentours. Or comme tout animal « territorial », ils défendent leur territoire, physiquement d’abord et de ce point de vue toute entrée « non autorisée » sur leur territoire est vue comme une offense (concrètement, une visite de courtoisie au chef de meute ou à un des membres de la meute est recommandée), mais aussi plus virtuellement dans la mesure où les loups-garous considèrent que les autres l-g n’ont pas à faire d’affaires sur leur terrain.

L’état d’esprit de la meute : Quoi qu’il arrive, les membres de la meute doivent se soutenir les uns, les autres en cas de pépin, se serrer les coudes et faire bloc ensemble.
Si le comportement d’un des membres de la meute est réellement fautif, on règlera ça plus tard, en interne et en privé.



--- -- Relation entre les autres meutes

Ne nous faisons pas d’illusion, les histoires de meutes rivales existent, même s’il s’agit souvent surtout de combat de coq entre mâles aux égaux un peu surdimensionnés.

Les membres de certaines meutes s’entendent en revanche parfois très bien et la rivalité n’est pas une règle.

Il arrive en outre souvent qu’il y ait des enfants issus de deux meutes différentes et les "arrangements" allant dans ce sens sont relativement fréquents.



--- -- Vie de meute ou vie solitaire : un choix personnel

Il faut également savoir que faire parti d’une meute n’est pas « obligatoire » pour un loup-garou, même s’il est de type A.2.

Un loup-garou a en effet le choix et il peut très bien choisir de ne pas faire parti d’une meute, pour devenir une sorte de loup solitaire.

Ce choix a des avantages dans la mesure où les obligations de la meute (se soutenir les uns les autres, obéir aux règles et aux ordres du chef de meute) ne pèse pas sur un tel loup.
Mais cela a aussi des inconvénients. Ce loup ne bénéficie en effet alors d’aucun soutient extérieur en cas de pépin (ce soutient n’étant accordé qu’aux autres membres de la meute) et plus gênant peut-être, ce loup ne peut se sentir nulle part chez lui, dans la mesure où un loup seul ne peut prétendre avoir un territoire bien à lui.

Un loup devient solitaire par choix (en refusant d’intégrer sa « meute berceau », c’est-à-dire celle dont font parti ses parents, celle qui l’a vu grandir et lui a apprit ce qu’il devait savoir sur sa condition), à la suite du décès de l’ensemble de sa meute ou bien après avoir quitté sa meute.


Dernière édition par Ellana Ferghana le Dim 2 Mai - 2:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: Re: Organisation des loups-garous   Mer 17 Mar - 1:58

Entrer dans une meute :


*** ** Le choix initial

Lors de sa première transformation, un loup-garou ne chasse généralement qu’avec un ou deux proches qui sont souvent des parents à lui. On appelle ça la première chasse et elles sont souvent saluées par les autres loups de la meute à laquelle appartiennent les parents.

La première chasse ne marque pas l’entrée dans la meute pour autant. Celle-ci intervient en effet une à deux années plus tard… ce qui est relativement tôt, vue que le loup-garou a alors généralement entre 14 et 15 ans.

Pendant ce lapse de temps, le loup-garou apprend à connaître la meute, ses membres et ses règles. L’entrée dans la meute elle-même se fait ensuite quand le chef de meute propose au jeune une place au sein de la meute.

C’est souvent proposer le plus simplement du monde, mais pour les loups-garous c’est un moment très important et empreint de gravité. Cela se fait en outre lors d’une réunion de vieille de pleine lune, soit devant la meute au grand complet.

Le jeune loup répond alors qu’il accepte la proposition et qu’il se soumet à l’autorité du chef de meute ou qu’il préfère mener une vie de loup solitaire. Dans le premier cas suit alors un laïus sur les obligations des loups de la meute et sur ce que signifie l’entrée dans une meute –chose que le loup connaît généralement déjà.
Si le jeune ne proteste pas on considère qu’il accepte toujours et les loups fêtent l’événement à leur façon.
Dans le second cas, sa vie de loup-solitaire commence tout simplement sur le champ et le jeune doit quitter le lieu de la réunion, plombant le plus souvent l’ambiance en partant.

Il faut savoir (et le jeune le sait souvent de ses parents) qu’un loup qui refuse ainsi à la meute à laquelle appartient ses parents (ou meute berceau) a peu de chance de l’intégrer par la suite, même s’il n’est pas exclu qu’il puisse en intégrer une autre ensuite.


*** ** Autres cas d’intégration

Les autres cas correspondent à ceux des loups solitaires qui las de cette solitude décident d’essayer d’intégrer une meute et à ceux qui parce qu’ils n’ont pas eut de meute berceau (adoption, parents eux-mêmes solitaires…) n’ont pas eut de choix initial.

Dans ces cas, le loup doit prendre contact avec la meute qui l’intéresse en se rendant sur leur territoire comme il devrait le faire de tout façon simplement parce qu’il entre et désire séjourner sur ce territoire.

Il devra ensuite très rapidement déclarer son souhait d’intégrer la meute, le chef ne meute ne se prononcera alors pas sur la question immédiatement, mais il autorisera souvent le loup solitaire à demeurer sur leur territoire quelques mois.

Pendant ces mois, les autres loups de la meute auront tout le loisir de se faire une idée sur ce loup, et si après délibération de la meute, personne n’y voit d’inconvénient, le chef pourra finir par lui proposer d’intégrer celle-ci – la chose n’allant pas de soit, il lui rappelle souvent au passage qui est venu chercher l’autre. Mieux vaut alors pour le loup d’accepter sous peine d’agacer ses hôtes, le loup restant libre de partir quand il veut tant que le chef de meute de lui fait pas de proposition.



Faire parti d’une meute :

Faire parti d’une meute est quelque chose de très important et de complexe.

Si en l’intégrant on se soumet par ailleurs au chef de meute, il s’agit d’une soumission personnel, qui n’engage le loup-garou que dès avis de ce chef et non aussi des avis de tous ses successeurs.

Indépendamment de ces histoires de chef, le loup intègre pleinement la meute dès le début avec ce que cela confère comme avantage et comme inconvénient.

Accepter un chef et faire partie de la meute sont donc a priori deux choses bien distinct.

Dans les faits cependant, même si le nouveau chef ne lui plait pas, un loup-garou doit l’accepter dans un premier temps (en espérant qu’il se plante pour ainsi dire) ou bien quitter la meute. Il pourrait manifester son mécontentement, mais cela reviendrait à se « rebeller » contre les règles (le chef de meute ne devient pas chef de meute par hasard) et le nouveau chef pourrait le défier en combat singulier, ce qui explique que l’on choisisse rarement cette option.

Quitter la meute est néanmoins un acte très grave (plus grave que de refuser d’intégrer sa meute berceau) un peu comme si le loup reniait les siens, ce qui explique que la plupart des loups choisissent généralement la première option, même si encore une foi, le nouveau chef ne leur plait pas.


Dernière édition par Ellana Ferghana le Dim 2 Mai - 2:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: Re: Organisation des loups-garous   Mer 17 Mar - 2:00

Organisation des autres groupes de loup-garou


Type A : Voir le sujet sur Lucius. Pour ce qui concerne la Terre, il semble que ce soit simplement le plus ancien qui commande ou plutôt qui « a la préséance » sur les autres.

Type B.1 : Aucune organisation, exception faite de la meute de Berlin qui se veut construite sur le modèle des autres meutes.

Type B.2 : Idem aucune organisation, à moins qu’ils ne soient rattaché à la meute d’où est issue celui qui les a mordus.

Type B.3 : Pas d’information fiable sur le sujet. On murmure qu’il y aurait en aurait une, mais ce n’est pas certain.
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Organisation des loups-garous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Organisation des loups-garous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loups Garous Party 2011
» • Loups-garous.
» Pouvoirs des Loups-Garous
» Description détaillée des loups-garous & Thérianthropes
» Les Loups-Garous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes parallèles rpg  :: Avant de jouer :: Encyclopédie :: Les différents types de personnage :: Loups-garous-
Sauter vers: