Forum rpg basé sur un univers fantastique et contemporain original.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description et présentation des loups-garous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: Description et présentation des loups-garous   Mer 17 Mar - 2:10

Le loup-garou est un homme plus ou moins « basique » la plupart du temps, mais capable ou obligé de se transformer en loup les soirs de pleine lune.

Ce que ne sait pas le kidam, c’est qu’il existe en réalité environ cinq types de lycanthropie dont les effets ne sont pas tout à fait les mêmes.
Deux d’entres elles par exemple se transmettent à la descendance du lycanthrope tandis que les trois autres ne sont pas inscrites dans le patrimoine génétique du loup-garou et s’apparente plus à une sorte de virus.


Lycanthropie de type A (Surnommés les « plus âgés » ou les lycans)

Présentation (et mode de transmission) : Ce type de lycanthropie est dit génétique parce qu’elle est inscrite dans les gènes du lycanthrope qui de fait la transmettra automatiquement à sa descendance.
Elle peut néanmoins aussi se transmettre à « l’ancienne » c’est-à-dire par morsure ou plus précisément par tout contacte entre la salive du loup-garou (sous sa forme animal ou en court de transformation) avec le sang d’une autre personne.

Origine : On ignore l’origine exacte de ce type de lycanthropie. Il semble néanmoins que les premiers lycanthropes de ce style ne soient pas nés ainsi. Certains parlent de virus, d’autres de toxines ou bien encore de rituel magique –dérivé de celui des associés à Lupa.

Divers : Si la lycanthropie de type A peut se transmettre par morsure, celle-ci est également mortelle dans 4 cas sur 5 en ce qui concerne les hommes et dans des proportions encore supérieur en ce qui concerne les femmes -9 cas sur 10.
-La transformation s’effectue essentiellement les soirs de pleine lune, certains loups-garous arrivent néanmoins à se contrôler au bout de 200 à 300 ans environ. Ils acquièrent en outre par le même biais la possibilité de se transformer « sur commande » -hors soirs de pleine lune.
-En plus de cette faculté de métamorphose, ils sont « immortels » dans la mesure où ils ne vieillissent pas tout en restant parfaitement vivant. Ils ont une force et une endurance légèrement supérieur à la moyenne, même non transformé.
-Sous leur forme de loup, ils ressemblent à un homme-loup particulièrement impressionnant plus qu’à un véritable loup. Ils conservent leur intelligence, mais doivent parfois être rappelé à l’ordre pour reprendre forme humaine (et plus ils attendent, plus cela leur ait difficile).
-Malgré leur immortalité et leur résistance, il ne reste que peu de leur représentant sur Terre. Le « QG » des leurs se situe à Londres.
- Ajoutons enfin que l’argent et le houx les repousses. Ca n’a pas forcement la faculté de les tuer, mais de même qu’ils n’entreront pas dans une maison à laquelle on a suspendu du houx, ils ne pourront guérir une blessure sur laquelle il y a de l’argent ou du houx.
Ils peuvent par ailleurs se remettre de brûlures même très graves, mais ne survivent par à toutes blessures grave liée au coup ou à la tête (nuque brisée, tête coupée…).


Lycanthropie de type A.2 (Surnommés les loups)

Présentation (et mode de transmission) : Second type de lycanthropie dite génétique, parce qu’elle est inscrite dans le patrimoine des individus qui peuvent la transmettre à leur descendance, elle ne se transmet en revanche pas par morsure bien que celle-ci ne soit pas sans effet non plus.

Origine : Certains parlent de rite de sorcières s’accouplant avec des loups… ce ne sont néanmoins que des légendes, et il semble que leur origine soit purement naturelle : certains naissent roux ou blond, d’autres naissent loups-garous ou pas.

Divers : Certains considèrent que ces loups-garous ne sont que des « métas » comme les autres. Ce n’est néanmoins par leur opinion et l’influence que la lune à sur eux tend à prouver le contraire.
-Ces loups-garous arrivent à se transformer quand ils veulent. Ils éprouvent néanmoins l’envie les soirs de pleine lune (tout comme ils ont envie de hurler, de chasser et de retrouver leurs « congénères ») et cette envie est dure à combattre. (Des potions à base de calmants peut néanmoins les aider si besoin). Ils sont visiblement nerveux quand ils ne se transforment pas et cette nervosité peut apparaître un à deux jours avant –selon les individus.
-Ces loups-garous sont aussi mortels que n’importe qui sous forme humaine comme sous leur forme animale. Par contre, ils ont un odorat et un ouïe plus développé que la moyenne et ce même sous leur forme humaine.
-Sous leur forme de loup, ils ressemblent… à un loup. D’accord, à un gros loup, mais ce gros loup est très loin de l’hybride homme-loup auquel on pourrait s’attendre. Il garde une partie de leur conscience et de leur intelligence humaine, mais celle-ci est difficile à quantifier.
-Leur nombre reste raisonnable et est en réalité relativement constant (il n’augmente pas énormément, pas plus qu’il ne diminue).
Ils sont organisés en meutes, lesquelles sont plus ou moins importantes.
- Le houx ne leur fait rien, et l’argent ne les empêche pas d’entrer où que ce soit.


Lycanthropie de type B.1 (Surnommés loup-garou ou l-g)

Présentation (et mode de transmission) : Cette lycanthropie se transmet par morsure d’un loup-garou vers un non loup-garou. Cette morsure peut « contaminer » la personne mordue, même si la personne mordante n’est pas sous sa forme animale.
La morsure n’affecte cependant pas le patrimoine génétique de la personne mordue, dont les enfants ne seront donc des loups-garous que s’ils sont mordus à leur tour.

Origine : Un virus. Si on a pu tergiverser par le passé et raconter n’importe quoi, il a désormais été prouvé technologie moderne aidant qu’un virus est à l’origine de ce type de lycanthropie.

Divers : Le virus dont ces personnes sont atteintes est particulièrement coriace et les scientifiques l’ayant identifié n’ont toujours pas trouvé de remède ou de vaccin.
-Seuls, aucun de ses loups-garous n’arrivent à se transformer comme ils veulent. Ils n’arrivent pas non plus à empêcher la transformation de s’effectuer le jour-j. Une substance artificielle arrivait néanmoins à provoquer une transformation, depuis les années 70. Depuis les années 80 cependant il est difficile de s’en procurer et seuls quelques labos de recherche connaissent encore la formule.
-Ces loups-garous sont aussi mortels que n’importe qui sous forme humaine comme sous leur forme animale. Ils n’ont aucunes caractéristiques particulières sous forme humaine et ne garde pas plus de séquelle de leur nuit de pleine lune qu’ils n’en auraient après une nuit blanche ordinaire.
-Sous leur forme de loup, ils ressemblent… plus ou moins aux fameux hybrides que l’on voit dans les films. Leur taille est en outre proportionnelle à celle de leur forme humaine un petit pas musclé donnera donc un petit loup-garou pas musclé et un gros malabar… un loup-garou plus imposant. Ils ne sont en outre a priori plus vraiment eux-mêmes lors de ces transformations et sont très agressifs envers les êtres humains, bien qu’ils puissent aussi passer tranquillement la nuit dans leur coin (si le coin est un bois notamment) et ne recherchent pas forcement la présence de l’homme.
-Ils sont assez éparpillés géographiquement parlant, ne sont pas organisés en communauté et n’en éprouvent à priori pas le besoin. La seule exception est la « meute » de Berlin qui est organisées selon un modèle très semblable à celui des l-g de type A.2. Il est difficile de dire par ailleurs si leur nombre est stable ou non, vu que les données sont encore très récentes et incomplètes en la matière.
- Ils se blessent et se tuent comme n’importe quel homme ou animal, sans allergie ni aversion particulière. Sous leur forme animale, par contre, ils peuvent être effrayés par une lumière vive ou des bruits puissants (comme celui d’une explosion).


Lycanthropie de type B.2 (Surnommés les hybrides)

Présentation (et mode de transmission) : C’est un type de lycanthropie transmise par morsure d’un loup-garou de type A.2 vers un non loup-garou. Là encore le contacte sang-salive est ce qui importe en réalité vraiment. La morsure ne contamine en outre pas à tous les coups (cela dépend de sa profondeur et du loup-garou qui vous mord). Certains loup-garou de type A.2 peuvent en outre vous contaminer sous leur forme humaine ou pas… là encore, cela dépend des individus. Cette morsure enfin, n’a aucuns effets « génétiques ».

Origine : Un venin ou au moins une « propriété » de la salive des loups-garous de type A.2.

Divers : De tel loups-garous ne sont pas forcement bien lotis : ils sont dans le meilleurs des cas tout juste tolérés par les loups-garous (types A.2), quand ces derniers ne les ignorent pas. Il arrive même parfois que certaines meutes les élimines systématiquement.
-Ils ne se transforment que les soirs de pleine lune, ne peuvent lutter contre (même avec une potion – à moins d’être franchement endormie et encore) et n’arrivent pas à se transformer à un autre moment.
-Ces loups-garous sont aussi mortels que n’importe qui sous forme humaine comme sous leur forme animale. Ils peuvent néanmoins se sentir plus en forme ou plus actif qu’avant la morsure et ce même à l’état humain, comme s’ils avaient de l’énergie à dépenser en plus.
Dans de rare cas, ils acquièrent une force et une résistance accrue –moins grande cependant que celle de leurs pairs. Ils récupèrent en outre vite de leur nuit de pleine lune.
-Sous leur forme de loup, ils ressemblent… eux aussi aux fameux hybrides que l’on voit dans les films, ils marchent même presque plus souvent debout qu’à quatre pattes et conserve en outre une conscience de qui ils sont et de ceux qu’ils sont. Leur comportement peut néanmoins aussi être guidé par une forme d’instinct, qui les conduit parfois comme leurs « pères » à chercher la présence d’autres loups-garous.
-On les retrouve généralement rarement très loin de la meute de loup où ils ont été mordus… à moins que celle-ci ne se soit décidé à leur donner la chasse. Leur nombre est difficile à établir car il est extrêmement variable.
- Ils se blessent et se tuent comme n’importe quel homme ou animal. Sous forme humaine, ils n’ont pas d’allergie particulière, par contre, ils peuvent être brûlé par l’argent comme les autres sous leur forme de loup (quoi que cela dépende encore une fois des cas).


Lycanthropie de type B.3 (Surnommés les maudits, l-g maudit, l-g)

Présentation (et mode de transmission) : C’est peut-être le type de lycanthropie le plus « dure » à vivre. On ne nait pas ainsi cependant, on le devient, là aussi sous l’effet d’une morsure. Une seule suffit si le loup-garou est transformé, tandis que la morsure d’un loup-garou sous forme humaine doit être répétée plusieurs fois pour agir mais peut agir tout de même (surtout si le loup-garou est « énervé »).

Origine : La aussi, il s’agit d’un virus, il est d’ailleurs possible qu’il ne soit qu’un dérivé plus « mesquin » du virus de type B.1.

Divers : Si la morsure ne provoque pas de modification du patrimoine génétique, elle a beaucoup plus d’effets physiques que les autres et l’on peut parler à cette égards d’une véritable maladie.
-Ils ne se transforment que les soirs de pleine lune, ne peuvent lutter contre (même avec une potion) et n’arrivent pas à se transformer à un autre moment.
-Ces loups-garous sont aussi mortels que n’importe qui sous forme humaine comme sous leur forme animale. Leur lycanthropie n’est cependant pas sans effet sur leur métabolisme même en dehors des soirs de pleine lune : ils doivent souvent prendre 2 ou 3 jours (grande fatigue, membres engourdis, maux de tête) pour se remettre d’une transformation, et ont tendance à être fatigué, ralenti voir légèrement morne lors d’une partie de la phase décroissante de la lune (soit juste après la pleine lune), ils sont ensuite bien une dizaine de jour, mais peuvent être anormalement agacé, énergique ou nerveux lors de la semaine précédent la pleine lune. La « maladie » faciliterait en outre l’apparition de trouble du comportement comme la paranoïa, les angoisses ou une hyper susceptibilité à tendance agressive. Les rares avantages sont qu’ils ont un bon odorat leur permettant de savoir dans quel état d’esprit les gens se trouvent, mais ne leur permettant pas de « pister ».
-Sous leur forme de loup, ils ressemblent aux fameux hybrides que l’on voit dans les films, ils en ont aussi le comportement « agressifs ». C’est particulièrement vrai envers les hommes qu’ils ne reconnaissent plus comme les leurs et qu’ils cherchent à mordre à tout prix. Contrairement à lycanthropie de type B.1, ils semblent que certains recherchent même la présence de l’homme dans ce but, par contre (toujours contrairement au B.1) il semble qu’ils puissent être raisonnés par un proche (très rare) ou par un être intelligent ayant lui aussi des caractéristiques animales. En dehors de cela, le loup-garou n’est plus lui-même.
-Leur nombre semble avoir explosé ses dernières années. Par le passé, ils étaient traqués et presque systématiquement tués par les membres de l’ancienne école, mais cette pratique est aujourd’hui interdite, d’où l’augmentation spectaculaire de leur nombre, surtout parmi les sorciers et les magiciens qui tentèrent un temps de les étudier, parfois à leur dépend.
- Ils se blessent et se tuent comme n’importe quel homme ou animal. Ils sont particulièrement forts, mais ne peuvent entrer dans une maison où un véhicule dont toutes les portes sont fermées. Certains se servent d’ailleurs de ça pour dire qu’ils ne sont pas malades mais juste maudits. Les scientifiques rétorquent qu’ils n’entrent pas seulement parce qu’ils n’ont plus l’intelligence nécessaire pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
 
Description et présentation des loups-garous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description détaillée des loups-garous & Thérianthropes
» Loups Garous Party 2011
» • Loups-garous.
» Pouvoirs des Loups-Garous
» Les Loups-Garous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes parallèles rpg  :: Avant de jouer :: Encyclopédie :: Les différents types de personnage :: Loups-garous-
Sauter vers: