Forum rpg basé sur un univers fantastique et contemporain original.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Formation des magiciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: Formation des magiciens    Jeu 18 Mar - 5:12

La formation des magiciens terriens s'effectue dans une autre dimension planétaire rattachée à la Terre.
La langue dans laquelle les cours sont dispensés est le français.


Remarques préalables :

--- -- Sortilèges et enchantement

La différence entre un sortilège et un enchantement est liée à ce qu'il ensorcèle :
- Un sortilège est ainsi lancé contre une personne
- Tandis qu'un enchantement est lancé sur un objet.

De même en cas de changement d'apparence ou de texture on parlera :
- De métamorphose pour une personne ou un être vivant.
- De transmutation pour un objet.

Dans le cas où l'on transformerait un être vivant en chose ou une chose en être vivant, on s'intéresse à la nature que la chose avait au départ c'est-à-dire avant la lancée du sort pour savoir si l'on parle de transmutation ou de métamorphose.



L'organisation et le déroulement des études :

--- -- Conditions d’entrée dans l’école

- Il faut avoir entre 10 et 13 ans en septembre de l’année où l’on rentre dans l’école.
- Il faut savoir lire, écrire et compter dans sa langue d’origine.
- Enfin, il faut bien évidement avoir des aptitudes magiques.


--- -- Division des études principales en cycle

Les études sont divisées en trois cycles et les études « types » s’organisent le plus souvent de la manière suivante :

-- - Le premier cycle
Le premier cycle se déroule souvent en trois années pendant lesquelles les élèves auront notamment à apprendre trois des cinq langages de la magie au moins.

-- - Le deuxième cycle
Il dure généralement deux ans. Les élèves entrent alors pour ainsi dire dans le vif du sujet et le but est de leur faire toucher au maximum de matière.

-- - Le troisième cycle
Il dure également deux ans, bien que les élèves le prolonge de plus en plus souvent d’une année. Les élèves se spatialisent en outre le plus souvent dans les matières où ils sont les plus habiles.


--- -- L’organisation des études principales

-- - Le choix des études et des modules
Toutes les matières ne sont pas obligatoire. Les élèves doivent donc faire des choix au début de chaque cycle. Les matières en outre sont divisées en cours (théorie) et ou en modules (d'avantage centré autour de la pratique). Les étudiants ont aussi des heures d'études, dont ils ont généralement besoin pour travailler leur cours.
Il existe aussi des salles d'entraînement où ils peuvent s'exercer à la pratique de la magie en dehors des modules sous les surveillances des plus vieux ou des adultes.
Une grande place est ainsi faites à l’étude personnelle des élèves, bien que ces derniers grâce aux superviseurs d'études ne soient pas totalement livrés à eux-mêmes.

-- - Le passage d’un cycle à l’autre
Le passage d’un cycle à l’autre ne peut se faire que dans trois conditions :
- La réussite de l’examen de passage (pour les matières obligatoires)
- La « validation » ou l’obtention d’un certain nombre d’étude ou de module parmi tous les modules « au choix ».

-- - Validation d’un module
Elles se font aussi à la suite d’une sorte d’examen, mais celui-ci est plus souple. On peut notamment les repasser plusieurs fois, et non une fois l’année en juin.


--- -- Les diplômes

Le diplôme de fin d’étude
- Il est donné à la fin du troisième cycle, si l’étudiant passe avec succès les examens de sortie du dit cycle.
Pour l'avoir, il faut passer avec succès un examen dans au moins deux des cinq langages de la magie, trois disciplines purement "magiques" et trois disciplines complémentaires.

Diplôme d’étude supérieur
- Il est généralement dispensé après 2 ou 3 ans d’études post diplôme de fin d’études.

Thèse
- Pour passer sa thèse, on passe dans un autre bâtiment et l’on dépendra alors du directeur des recherches. Ces dernières peuvent être théoriques ou expérimentales.
- Passer sa thèse peut prendre près de 5 années, même avec le diplôme d’étude supérieur.


--- -- Les aptitudes élémentaires

Les aptitudes élémentaires peuvent être dispensées à partir de la fin du second cycle :
- Si l’élève n’a pas le niveau pour continuer.
- Si l’élève échoue à la fin du troisième cycle.

Les aptitudes élémentaires peuvent aussi être accordées sur demande.

Dans tous les cas, il faut tout de même un certain niveau pour qu’elle vous soit accordée.



Les matières enseignées :


--- -- Les disciplines "magiques" :
    -- - La magie spatiale
      - Magie spatiale générale (déplacer les autres et les objets)
      - DIS (déplacement instantanée du sorcier)
      - Lévitation (sur test d’aptitude)

    -- - Les Enchantements
      - Enchantement (animation d’objet)
      - Transmutation (transformation des objets)

    -- - Les Écoles mineures
      - Magie de combat
      - Protection des personnes
      - Soins

    -- - Les sortilèges
      - Sortilèges généraux
      - Sortilèges de métamorphose

    -- - Les écoles complémentaires
      - Magie créatrice
      - Magie végétale
      - Magie élémentaire (trois : eau, terre, feu)
      - Magie associée (et sur les objets et sur les personnes)
      - Magie environnementale


--- -- Les disciplines complémentaires :
    -- - Connaissances théoriques et pratiques
      - Gaélique
      - Sanscrit
      - Grec
      - Celte
      - Maya
      - Histoire
      - Études des civilisations
      - Études des symboles
      - Rhétorique (français)
      - Réflexion et de philosophie

    -- - Autres savoirs et pratiques associés à la magie
      - Études des créatures surnaturelles
      - Entretient et de manipulation des plantes
      - Fabrication de potion et de remède

    -- - Études des runes
    -- - Études des arcanes
    -- - Études des esprits
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: Re: Formation des magiciens    Ven 22 Avr - 2:03


Description des études d’un magicien à Altarane cycle par cycle

    Premier cycle de l’école de magie

Les magiciens commencent généralement ce premier cycle à l’âge de 11 ans, bien qu’il soit ouvert aux enfants âgés de 10 à 13 ans.

Comme les cours y sont dispensés en français (qui est aussi la langue principale de la dimension), l’entrée en premier cycle est donc précédée si nécessaire d’un apprentissage écrit et oral de la langue française d’un ou deux ans. Cet apprentissage débute généralement lui-même quand l’enfant à 10 ou 11 ans de façon à le faire entrer en premier cycle à 12 ou 13 ans et a également lieu dans l’école d’Altarane (ou sous contrôle de l’administration au domicile de l’enfant).

Ce cycle se déroule habituellement en trois ans et est surtout caractérisé par l’apprentissage (souvent laborieux et peu exaltant) d’au moins trois des cinq langages de la magie.

Cet apprentissage est généralement purement théorique les deux premières années et peut commencer à être mis en pratique lors de la troisième année de ce cycle –si le niveau et les progrès de l’élève .

Pendant ce cycle, les magiciens doivent également suivre un cours d’ « histoire de la dimension de la magie et des magiciens » qui s’étend sur deux ans. Un cours de deux ans sur la conservation du secret doit également être suivi pendant ce premier cycle. Ce cours est un peu un cours d’éducation civique du magicien pendant lequel on leur rappel en long en large et en travers l’obligation de conservation du secret qui est la leur, tout en essayant de leur faire prendre conscience des responsabilités qui vont de pair avec leurs pouvoirs. On considère ce cours comme faisant parti des cours de « réflexion et philosophie ».

En fonction de leur niveau et de leur capacité, les magiciens peuvent commencer ces deux cours dès leur première année ou lors de leur deuxième année.

Ils peuvent également avoir accès à un cours de perfectionnement en français pendant un, deux ou trois ans –ce cours est alors assez semblable à un cours de français classique avec de la grammaire et de l’expression écrite.

A partir de la troisième année, les élèves de premier cycle peuvent s’inscrire dans des modules de Magie spatiale générale et Sortilèges généraux et entrer ainsi dans l’apprentissage pratique et concret de la magie, mais aucune autre discipline magique ne peut être étudiée par un élève de premier cycle.

Toujours lors de leur troisième année en revanche, des cours d’histoire (s’ils ont finit celui qui est imposé), d’étude des civilisations et d’étude des symboles leur sont accessibles. Ils peuvent également suivre un cours d’initiation à l’étude des créatures surnaturelles et d’initiation à l’étude des runes.

A la fin de chaque année par ailleurs, le professeur se prononce sur les progrès de l’étudiant dans sa matière (en ce qui concerne les cours). Si son niveau est jugé trop faible, il passera quand même en deuxième ou troisième année, mais devra suivre des cours de renforcement et consacrer plus de temps à ces matières (si elles sont obligatoires ou s’il veut poursuivre dans l’étude de celles-ci) ou bien ne pas poursuivre leur étude.

A la fin de leur troisième année enfin, les étudiants passent un examen dans tous les cours qu’ils ont suivis, qu’ils soient obligatoires (histoire, cours sur la société de conservation du secret + les trois langages qu’ils ont choisis d’apprendre) ou facultatifs.

Il faut obtenir 12 dans au moins deux langages et la moyenne en histoire, à l’examen sur la conservation du secret ainsi qu’à une cinquième matière au moins (que ce soit l’autre langage ou un cours théorique) pour pouvoir passer en deuxième cycle. La validation d’aucun module n’est nécessaire pour passer en deuxième cycle en revanche.


    Deuxième cycle de l’école de magie

En deuxième cycle, le choix des disciplines qui s’offrent aux étudiants est beaucoup plus large.

Ils peuvent décider de se poursuivre leur étude des langages magiques sur un ou deux ans (mais de façon moins intensive généralement, soit trois à cinq heures par semaines et par langage environ) ou non.

Ils peuvent aussi avoir accès à des modules dans toutes les disciplines magiques enseignées dans l’école et peuvent également suivre des cours dans toutes les disciplines complémentaires proposées par l’établissement.

Pour passer en troisième cycle, il leur faudra néanmoins obtenir 12 à leur examen dans au moins trois disciplines complémentaires et la moyenne à deux d’entre elles.

Il faut également qu’ils aient validé des modules dans 5 à 8 disciplines magiques différentes et qu’ils aient validé plusieurs modules (trois généralement) dans au moins trois disciplines magiques, s’ils veulent pouvoir poursuivre en troisième cycle. Pour être sûr de pouvoir passer, les élèves tentent généralement ainsi de valider plusieurs modules dans quatre à cinq disciplines magiques. Leur goût n’est plus la seule chose qu’ils doivent prendre en compte dans leur choix néanmoins, car ils doivent aussi tenir compte des facilités qu’ils peuvent avoir ou non dans ces différentes matières.

Si un élève ne parvint pas à passer en troisième cycle après quatre ans d’étude en deuxième cycle ou s’il peut passer en troisième cycle mais sans pouvoir espérer décrocher son diplôme de fin d’étude, il peut par ailleurs passer des « certificats d’aptitudes élémentaires » dans les disciplines magiques ou complémentaires dans lesquels il a un bon niveau et ce dès la fin des deux ans traditionnellement passés en deuxième cycle.

Ces certificats sont moins prestigieux et moins valorisants que le diplôme de fin d’études, mais ils sont reconnus dans la communauté magique et permettent généralement à ceux qui les possèdent de trouver un emploi, alors même qu’ils n’ont pas ce fameux diplôme de fin d’études.


    Troisième cycle de l’école de magie

Le troisième cycle est un cycle de perfectionnement, mais est aussi celui de la préparation du diplôme de fin d’étude.

Les élèves suivent alors généralement des modules d’approfondissement et de perfectionnement dans les disciplines magiques dans lesquelles ils ont révélé avoir le plus gros potentiel et suivent alors rarement des modules d’initiations et de découverte comme ils avaient pu le faire en deuxième cycle. Les professeurs peuvent en outre leur refuser l’accès à certains modules s’ils estiment qu’ils n’ont pas le niveau ou le potentiel suffisant pour le suivre correctement.

Ils continuent également à suivre des cours complémentaires. De ce côté-là aussi, le choix est aussi libre qu’en deuxième cycle, aucun cours n’étant obligatoire contrairement à ce qui se passe pendant le premier cycle. S’ils commencent rarement l’apprentissage d’une discipline magique en troisième cycle en revanche, ils peuvent avoir accès à des cours dans des disciplines complémentaires qu’ils n’avaient pas abordées jusque là.

Beaucoup se replonge également dans des cours d’études théoriques des langages magiques afin de se préparer aux épreuves qu’ils devront passer dans ce domaine pour obtenir leur diplôme de fin d’études.
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
 
Formation des magiciens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation professionnelle: 30000 jeunes cibles
» L’État doit investir dans la formation professionnelle
» Haiti Universite: Formation tronquée, société sous-développe
» Padawan en cours de formation, mais sans maître [Résolu]
» Piratage informatique et déformation médiatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes parallèles rpg  :: Avant de jouer :: Encyclopédie :: Les différents types de personnage :: Magiciens-
Sauter vers: