Forum rpg basé sur un univers fantastique et contemporain original.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les partisans des enfants de Féru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Ferghana
Admin fondatrice
avatar

Féminin Messages : 1835
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30


MessageSujet: Les partisans des enfants de Féru   Mar 30 Mar - 4:14

Avant de parler de leur partisan, il faut surement commencer par dire quelques mots sur les enfants de Féru eux-mêmes.

Ces derniers sont des personnes ayant été « contaminées » et corrompues par la Delnamatar, l’une des dimensions universelles dites démoniaques, lors de brèves apparitions de brèches dans la frontière entre cette dimension et la notre.

Ces enfants ont alors le mal en eux en quelques sortes et cherchent à le rependre. Il arrive même parfois qu’ils cherchent un moyen pour ouvrir totalement la brèche bien que d’autres préfères éviter cette option par crainte de perdre leur propre ascendant sur le monde.


--- -- Pouvoirs des enfants de Féru

Les Enfants de Féru possèdent une intelligence souvent tortueuse et dangereuse en elle-même. Ceux sont par ailleurs de fins manipulateurs, très doués pour faire ressortir les plus mauvais côtés de chacun.

On dit aussi que s’entretenir trop longtemps avec eux est capable de vous corrompre l’âme, ce qui quand on connaît leur lien avec la dimension noire et la nature de celle-ci est peut-être vrai.

Ce qui est absolument certain en revanche, c’est qu’ils portent physiquement en eux la corruption dont ils furent les premières victimes. C’est la raison pour laquelle ils sont physiquement diminués (ils sont souvent plus faible que les autres, voir maladifs, et meurent souvent dans les cinq ans qui suivent leur « contamination »).
C’est aussi la raison pour laquelle ils peuvent contaminer d’autres personnes en les mordants.

Enfin, il faut savoir qu’en mordant une personne, un enfant de Feru lui transmet le mal désireux de corrompre qui est en lui ainsi que tous ces souvenirs.


--- -- Les enfants de Féru sont-ils toujours des enfants ?

A l’origine, rien ne dit que les premiers enfants de Féru furent tous des enfants. Ce fut néanmoins le cas par la suite.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, qui ne s’opposent pas forcement bien au contraire. La première serait que leur désir de corrompre et de salir s’étend à tous les domaines y comprit celui du symbole. Or, parmi tous les âges de la vie, l’enfance est souvent celui qui caractérise le plus l’innocence.

L’autre raison est qu’il est souvent plus difficile psychologiquement d’affronter un enfant de quatre, cinq ou même sept ans qu’un être adulte en apparence et ce même si l’on est persuader d’affronter un être réellement maléfique. Avoir l’apparence d’un enfant est donc pour eux un moyen comme un autre d’assurer leur protection.

Certains évoquent aussi le fait que, un enfant ne s’étant pas encore entièrement construit, il leur est plus facile de corrompre un enfant. Tous ne sont pas d’accord avec cela et les opposants à cette théorie arguent que ce que contient la Delnamatar, par essence, serait capable de corrompre n’importe quoi et n’importe qui. De fait, ce quelque chose ne saurait avoir de telle préoccupation.


--- -- La personnalité des enfants de Féru

On la vu plus haut, en transmettant le mal qui est en eux par la morsure, un enfant de Feru transmet aussi ces souvenirs à sa victime et meurt a priori pas la même occasion.

On s’est donc demandé si ces enfants successifs étaient bien distincts les uns des autres ou si au contraire c’était toujours le même enfant qui s’exprimait, mais dans des corps successifs.

La vérité serait un peu entre les deux : tous les enfants de Feru ont immanquablement le même état d’esprit, la même personnalité retord ainsi que des buts similaires. Dans la plupart des cas cependant, un enfant de Féru conserve aussi (dans une certaine mesure) les souvenirs de leur victime ou de leur enveloppe et conserve toujours l’usage du prénom du nouvel enfant.


--- -- Rédemption possible ?

Certains se sont posé la question et certains l’ont parfois espéré. Cela ne s’est cependant jamais vu et l’ombre (parfois appelé souffle noire) s’arrangerait d’après les théoriciens pour détruire tout ce qui permettrait une telle rédemption chez la personne qu’elle contamine.

Selon ces mêmes théories, la contamination détruirait complètement l’âme et l’essence de la personne et pas seulement son corps et son esprit. Ils vont plus loin en considérant que la mal commence à atteindre le corps puis l’esprit puis l’âme et que ce serait la destruction de celle-ci qui entrainerait l’affaiblissement générale du corps.

Retirer l’âme du corps avant que le mal ne l’atteigne serait donc une solution pour la sauver. Il faudrait néanmoins agir très vite (une histoire de minute, voir de seconde) et savoir bien évidement comment retirer une âme…

Les conséquences d’après certains pourraient être fâcheuses dans la mesure où cela pourrait lâcher dans la nature une âme contaminé (mais tout ça n’est que théorie). On a par ailleurs récemment découvert que si l’enfant n’a plus d’âme justement, la transformation en Enfant de Féru est imparfaite. Un enfant de Féru n’est donc pas un être sans âme, mais un être avec une âme détruite malheureusement de façon irréversible.


--- -- La double nécessité d’avoir des partisans

Pourquoi ont-ils des partisans ? Et aussi pourquoi ne contaminent-ils pas plus de personne ?

La réponse à la seconde question est simple : une fois sorti de la Delnamatar, l’ombre veut contaminer le plus de personne possible selon sa nature. Puis elle accède aux esprits de ceux qu’elle contamine et dans une certaine mesure aux raisonnements humains.
Or contaminer plus de personne c’est prendre le risque d’avoir plus de rivaux et moins de pouvoir. Agir de la sorte serait donc idiot, surtout quand on sait qu’ils arrivent très bien à corrompre les gens sans les mordre.

La réponse à la première question également très simple.

D’une part, en ayant des enfants en guise d’enveloppe, leurs actions sont particulièrement limitées, ils ont donc besoin de main-d’œuvre pour parvenir à leur fins.

D’autre part, ils ont besoin de s’entourer pour corrompre un maximum de personne. Bien sots sont donc les partisans qui croient que leur maître veut les aider, quand il ne cherche en réalité qu’à les détruire -mais plus lentement que les autres et en se servant d’eux au passage.


--- -- Les partisans eux-mêmes

Les partisans sont d’abord des gens intéressés et appâtés par un enfant de Féru. Ils doivent trouver quelque chose qu’ils recherchent dans le fait de devenir partisan. Ce quelque chose peut être n’importe quoi : pour certains c’est d’abord une façon de passer le temps, pour d’autre c’est une manière de parvenir à ses propres fins (pouvoirs, dominations…).

Ces partisans le plus souvent sont néanmoins aussi, à la base, des personnes à la moralité un peu douteuse ou légère quand ils n’ont pas plus simplement de bonnes dispositions envers la perversité ou la folie.

Une grande majorité des partisans sont des ensorceleurs ou des sorciers –parce qu’ils recrutent par l’intermédiaire des partisans eux-mêmes et donc a priori parmi les connaissances de ceux-ci (et les premiers partisans étant des ensorceleurs et des sorciers…) et non parce que ces derniers sont naturellement plus pervers ou plus intéressés que les autres.


--- -- L’organisation des partisans

Les partisans sont d’abord désigner sous le nom d’Intéressé. A ce stade, un ami lui a parlé d’un cercle d’amis et d’une personne qui pourrait l’aider ou lui apporter quelque chose qu’il désir. On l’a aussi prévenu, que pour se faire, il faut parfois mettre certains principes de côté, et si malgré ça l’ami est toujours intéressé il acquière ce premier statut.

L’Intéressé est alors présenté aux autres amis de son ami (un petit groupe de quatre ou cinq pas plus généralement) et est progressivement initié aux pratiques du groupe. Une foi initié il deviendra alors naturellement un Initié.

Le troisième stade est celui du partisan pur et dur. On l’atteint à force de service rendu à l’enfant de Féru, ces services étant sensés prouver leur ferveur, ferveur sans laquelle l’enfant de Féru ne pourra rien pour lui.

Au-delà de ces histoires d’échelon, les enfants de Féru entretiennent une compétition permanente entre ses partisans qui sont en principe sur un pied d’égalité mais pour qui a parfois quelque favori.

Précisons enfin que cette organisation est secrète, ses partisans ont d'ailleurs pour obligation de tuer toute personne en apprenant trop à leur sujet -à moins bien sûr que celle-ci rejoigne les partisans.
Revenir en haut Aller en bas
http://mondesparalleles-rpg.forumsactifs.com
 
Les partisans des enfants de Féru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Les partisans de l’INITE terrorisent la population de Jacmel
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes parallèles rpg  :: Avant de jouer :: Encyclopédie :: Les Organisations :: Autres organisations-
Sauter vers: